Le projet ZEB présenté par le Conseil fédéral ne satisfait pas le canton du Jura

RailPour les autorités jurassiennes, il apparaît que les horaires seront globalement moins bons qu’aujourd’hui sans mesures entre Bienne et Bâle. Les options d'extension dont celles concernant la ligne Bienne-Bâle et le Pied du Jura sont indispensables et sont reconnues comme nécessaires. Le canton du Jura demande au futur Parlement fédéral de corriger le projet en y intégrant les options d'extension.

La cadence à la demi-heure sur l'axe Bienne-Delémont-Bâle pourtant votée en 1987 est seulement formalisée dans une option d’extension, mais sans en prévoir le financement. Le canton du Jura craint qu’il faille attendre vingt années supplémentaires pour voir cette exigence enfin réalisée.

Dans la perspective de l'examen parlementaire du dossier, le canton du Jura demande notamment l'intégration dans le projet ZEB de toutes les options d'extension et notamment l'amélioration de la ligne du Jura entre Bâle et Neuchâtel via Delémont avec des mises à double voie dont le tunnel de Gléresse, mais aussi la 3ème voie entre Lausanne et Genève ainsi que l'aménagement à deux voies d'une partie du tunnel de base du Lötschberg. Les autorités jurassiennes demandent aussi une séparation claire entre le financement de ZEB et celui des coûts supplémentaires occasionnés par la réalisation des NLFA. /gk

Partager
Link
Météo