Concept éolien : au peuple de décider

La lutte contre les éoliennes s’organise dans le canton de Neuchâtel.

L’initiative Avenir des crêtes, au peuple de décider a été déposée lundi après-midi à la Chancellerie d’Etat en présence de Franz Weber. Plus de 6'400 personnes, du haut comme du bas du canton, ont signé le texte.

L’initiative ne s’oppose pas à proprement parler à l’implantation d’éoliennes dans le canton de Neuchâtel, mais demande que le peuple se prononce. Par exemple pour l'implantation de machines à La Vue-des-Alpes.
 
Le comité d’initiative rappelle que les crêtes, les rives et les vignes du canton de Neuchâtel sont protégées par un décret de 1966. Décret qui n’a pas été pris en compte par le Conseil d’Etat lors de l’élaboration de son concept éolien. Si ce n’est pour le Mont-Racine, épargné lors de la deuxième mouture.

Pour le comité d’initiative, la population est mal informée sur les bénéfices des éoliennes. Selon lui, ces machines sont inappropriées sur les crêtes du Jura, non seulement parce qu’elles défigurent le paysage mais aussi parce qu’elles ne fonctionnent que 15% du temps environ.

Dans leur prise de position, la Ville de La Chaux-de-Fonds et l’Association suisse pour la protection des oiseaux s’opposent au concept éolien présenté par le Conseil d’Etat neuchâtelois. Rappelons que dans le Jura, l'UDC a demandé via une motion que le peuple soit consulté avant la pose de toute nouvelle éolienne. C'est toutefois le plan directeur cantonal qui fixe les zones d'intérêt pour les éoliennes, un plan sur lequel le Parlement est appelé à se prononcer. /sma + lba

Partager
Link

Galerie photos liée

21.08.2013
Météo