Les bureaux de vote n’auront plus à ouvrir le samedi

La nouvelle durée de législature et le vote par correspondance bousculent le calendrier politique jurassien et l’organisation qui entoure les différents scrutins. Depuis le 1er décembre, la nouvelle loi sur les droits politiques est entrée en vigueur. Le Gouvernement jurassien a donc décidé de procéder à quelques adaptations.

Le passage à cinq ans des législatures cantonales et communales n’est pas sans conséquences sur le calendrier électoral, qui a dû être harmonisé. Concrètement, pas de révolution: simplement, les élections communales auront désormais lieu l’avant dernier dimanche du mois d’octobre, et l’éventuel scrutin de ballotage trois semaines plus tard. Tous les vingt ans, elles tomberont la même année que les élections fédérales. Il en sera de même pour les élections cantonales.
 
Les principaux changements sont liés à l’utilisation grandissante du vote par correspondance. Celui-ci rend le vote préalable et le vote à domicile moins pertinents; ils seront donc supprimés. Autre conséquence: il sera désormais possible pour les communes de ne plus ouvrir les bureaux de vote le samedi. L’horaire d’ouverture minimal obligatoire sera le dimanche, de 10h à midi.
 
Ces changements entreront en vigueur dès le 1er février. Ils seront donc déjà effectifs pour le scrutin fédéral du 13. /cad
Partager
Link
Météo