Les troubles alimentaires touchent aussi les animaux

Le déficit en sélénium dans les troupeaux bovins inquiète. Un tel déséquilibre alimentaire peut avoir de graves conséquences pour les animaux, au niveau notamment de la croissance, la lactation et la reproduction.
Depuis une dizaine d’années, des carences en oligo-éléments ont été signalés dans la filière bovine. Celle qui inquiète le plus actuellement est le déficit en sélénium. C’est pourquoi un projet de recherche scientifique est à l’étude. L’objectif sera d’établir un état des lieux de cette carence dans le Jura et le Jura bernois.
Cette problématique sera présentée lors d’une séance d’information à la Fondation Rurale Interjurassienne à Courtemelon lundi. Les personnes intéressées doivent s’inscrire jusqu’à jeudi au 032 420 74 20 ou ici. /ebr
Partager
Link
Météo