La police judiciaire et le Ministère Public confirment l’arrestation d’un pyromane

Dans un communiqué publié en début d'après-midi, le Procureur général confirme l'arrestation d'un jeune homme de 22 ans domicilié à Courrendlin et membre du corps des sapeurs-pompiers. Interpellé hier matin par la police judiciaire après de longues investigations, il a été placé en garde à vue. Lors de son premier interrogatoire, le jeune Jurassien a admis être l'auteur de plusieurs incendies entre le 2 avril 2006 et le 23 juin 2007. L'incendiaire a été arrêté et placé en détention préventive. L'enquête va maintenant déterminer le nombre exact d'incendies dans lesquels le prévenu est impliqué et établir ses motivations. Selon le chef de la Police judiciaire, les motivations de l'intéressé sont encore peu claires. Il a expliqué aux enquêteurs qu'il devait notamment suivre des cours à Genève alors qu'il était en apprentissage. Afin de ne pas s'y rendre et d'avoir une bonne excuse, il a par exemple bouté le feu avec du papier, les pompiers ont été alarmés et lui-même a dû participer à l'intervention. En revanche, il est prématuré au stade actuel de l'enquête de parler de pyromanie. Seul un médecin spécialisé pourra l'affirmer. Michel Saner, chef de la police judiciaire. Les incendies que le jeune homme a avoué n'ont fait dans la plupart du temps que des dégâts minimes mais auraient pu avoir des conséquences dramatiques. L'incendie d'un vélomoteur le week-end dernier a nécessité l'intervention de 47 pompiers parce qu'il aurait pu se propager à un appartement dans lequel une personne âgée pouvait se retrouver en danger. /gk
Partager
Link
Météo