Copenhague fait des émules au Parlement jurassien

Le sommet sur le climat de Copenhague s’est invité à l’heure des questions orales ce vendredi matin au Parlement jurassien. Erica Hennequin estime que les objectifs qui seront pris au Danemark ne pourront pas être respectés sans l’engagement des collectivités locales.
 
Selon la députée des Verts, les décisions locales ont un impact direct sur les émissions de gaz à effet de serre. Un postulat a d’ailleurs été déposé en octobre 2007. Elle souhaitait connaître les mesures prises par le Gouvernement en matière climatique.
 
Plusieurs mesures
 
Le ministre de l’environnement Laurent Schaffter a expliqué que plusieurs mesures ont été prises. Le canton a adhéré à l’organisme spécialisé Energo. Il met en place un système de gestion énergétique des bâtiments publics. Le Jura a aussi inscrit deux bâtiments-pilotes pour l’année 2009. Ils sont actuellement suivis par cette société en vue d’optimiser le fonctionnement des installations techniques et proposer des mesures d’assainissement des bâtiments énergivores.
 
Le canton va poursuivre sa procédure avec les autres bâtisses de l’Etat. Le ministre a également pris un exemple concret: le mazout. Il a été substitué, à quelques exceptions, par le bois, la géothermie ou le gaz naturel.
 
Laurent Schaffter a encore rappelé que le canton déploie un programme annuel de soutien aux investissements dans les énergies renouvelables. Ce sont 450 demandes qui ont été satisfaites cette année pour un montant de plus de 5 millions de francs. /msc
Partager
Link
Météo