Les automobilistes frontaliers paieront leurs amendes

Une injustice portée à la tribune du Parlement ce vendredi matin. Damien Lachat a dénoncé le fait que les automobilistes français qui commettent de petites infractions dans le Jura échappent à toute amende. Les excès de vitesse et les mauvais parcages restent donc impunis.
 
Le député UDC a indiqué que la police neuchâteloise s’est équipée d’un appareil mobile d’identification des plaques minéralogiques en septembre. Il permet d’intercepter les conducteurs et de les faire passer à la caisse. Il a demandé au gouvernement s’il entend acquérir un appareil de ce genre.
 
Collaboration avec le canton de Neuchâtel
 
Hasard du calendrier, ce genre d’appareil est testé en Ajoie ce vendredi. Le ministre de justice et police Charles Juillard a expliqué vouloir limiter les frais dans ce dossier. Un accord a été conclu avec le canton de Neuchâtel. Le Jura va payer le quart de l’investissement.
 
L’appareil n’est pas utilisé quotidiennement. Il sera donc présent tantôt sur le territoire jurassien, tantôt dans les contrées neuchâteloises. Le ministre espère ainsi récupérer de l’argent et surtout traiter tous les automobilistes sur un pied d’égalité. /msc
Partager
Link
Météo