Le comité d'initiative pour la sécurité sanitaire n'est pas rassuré

Après la modification du plan hospitalier par le Parlement jurassien, le comité d'initiative "pour la sécurité sanitaire" se dit inquiet. La motion déposée par le groupe radical visant à maintenir un service d’urgence à Porrentruy ne suffit pas à le rassurer. Le comité n'a pas connaissance du texte exact, il ne peut donc pas se prononcer. Mais d'une manière générale, il juge que son initiative est la meilleure façon d'obtenir des garanties de la part de l'Etat. L'initiative demande une nouvelle rédaction de l'article 12 de la loi sur les hôpitaux. Article qui stipulerait notamment que "les deux sites hospitaliers principaux du canton soient dotés d'un service des urgences qui comprend nécessairement une unité de soins aigus" /cg
 
 
Partager
Link
Météo