Une équipée sordide débutée près de Mulhouse s'achève à Soyhières

C’est à une affaire particulièrement sordide qu’a été confrontée dimanche la police jurassienne. Elle a en fait participé à des recherches demandées par la justice française suite à un meurtre commis au début du mois à Kembs, une localité située à une vingtaine de kilomètres de Mulhouse.

Suite à une dispute, un jeune homme de 24 ans a reconnu ce week-end avoir tué à coups de couteaux un voisin âgé de 23 ans. Le meurtrier a expliqué aux enquêteurs que sa victime lui empruntait sans cesse sa carte bancaire notamment pour louer des voitures et aller aux Pays-Bas acheter de la drogue. Le drame s'est déroulé le 4 mars et la disparition de la victime n’a été signalée par sa famille que vendredi dernier.

Comme l’a expliqué à Mulhouse, Régis Delorme, le procureur de la République, l'auteur présumé a reconnu lors de sa garde à vue avoir brûlé, puis découpé à la scie à métaux le cadavre, avec la complicité de sa mère, âgée de 60 ans et de nationalité suisse.

A bord d’une voiture louée en Allemagne, ils ont ensuite disséminé les morceaux du corps cachés dans six sacs en plastique dans les cantons de Bâle-Campagne et du Jura, plus précisément à Soyhières près du stand de tir où les sacs étaient dissimulés depuis une dizaine de jours. Quant aux habits de la victime, ils ont été jetés près de Ferrette.

L’auteur du meurtre a été inculpé pour homicide volontaire et sa mère de recel de cadavre et modification de preuves d'un crime. Ils ont tous deux été écroués. /gk Photo © L'Alsace

Partager
Link
Météo