Pas besoin de prendre de l’iode en Suisse

Dans un communiqué publié vendredi matin, les autorités sanitaires jurassiennes disent suivre l’évolution de la crise nucléaire au Japon, tout comme l’Office fédéral de la Santé publique. En l’état actuel, aucune conséquence directe pour la santé de la population suisse n’est attendue. Les autorités indiquent donc qu’il n’y a aucune raison de prendre des comprimés d’iode en Suisse, ni d’ailleurs d’en acheter. Les comprimés d'iodure de potassium sont destinés à prévenir une accumulation éventuelle d'iode radioactif dans la thyroïde, suite à une fuite dans une centrale nucléaire. La prise inutile de ces comprimés est déconseillée.
A ce propos, le Service jurassien de la santé publique a informé les pharmacies et les médecins du canton afin qu'ils puissent répondre aux éventuelles demandes de la population.
 
Les autorités indiquent encore que la Suisse a constitué une réserve de comprimés largement suffisante pour l'ensemble de la population en cas d'accident dans une centrale de notre pays ou d'un pays proche. Un stock suffisant est disponible et géré par le canton du Jura. En cas de besoin, il sera distribué en collaboration avec les communes. /lbe + comm
Partager
Link
Météo