Après l’échec de Grockland, le Parti socialiste bruntrutain veut passer aux choses sérieuses

Dans un communiqué, la section locale du PS indique que - dès le départ - elle avait mis en avant les défauts du projet. Les socialistes s’était d’ailleurs opposés lors du Conseil de ville et avaient lancé le referendum. Pour le PS de Porrentruy, cet épisode «clownesque» aura au moins eu l’avantage de provoquer un très forte mobilisation des milieux culturels. Le parti entend à présent s’engager pour la rénovation de l’Inter. /fq

Partager
Link
Météo