Le succès de la Banque Jura Laufon suscite la convoitise de la Banque Cantonale de Bâle-Ville

Un millier de personnes dont 826 actionnaires ont assisté aujourd’hui à l’assemblée générale de la Banque Jura Laufon qui avait lieu à la patinoire de Laufon. L’actionnariat de la banque a notamment validé les comptes 2007 de la banque qui boucle l’exercice avec un bénéfice net de 7 millions de francs en augmentation de 7% par rapport à 2006. L’exercice 2008 a bien commencé avec une consolidation des acquis des dernières années. L’assemblée a encore décidé de distribuer un dividende de 15% aux actionnaires, soit un million 725 000 francs. Cinq millions de francs ont été affectés aux réserves de la banque.

La collaboration entre la BJL et la banque d’affaires Valiant Holding AG a été saluée, mais le succès opérationnel de la Banque Jura Laufon a suscité la convoitise de la Banque Cantonale de Bâle-Ville qui possède plus de 3% des actions de la BJL. Lors du vote sur l’augmentation de capital de 2 millions 300 000 francs, le conseil d’administration de la Banque Jura Laufon a dû faire face à une proposition qu’il a qualifiée d’inamicale et portée par la BKB. Celle-ci ne voulait pas que Valiant soit privilégiée lors de l’opération et a souhaité que la totalité de l’augmentation du capital soit ouverte à tous les actionnaires. Dans un premier temps, la BKB aurait même voulu acheter les 10% d’actions réservées à Valiant. L’augmentation proposée par les dirigeants de la BJL visait avant tout à une coopération stratégique durable entre la BJL et Valiant, mais sans pour autant lui offrir la possibilité de rentrer au conseil d’administration de la BJL. Ses dirigeants ont d’ailleurs réaffirmé vouloir conserver l’autonomie de la banque régionale.

Au vote à bulletin secret, c’est la proposition du conseil d’administration qui l’a finalement emporté. Sur 54955 voix exprimées, 38842 ont dit oui de justesse à l’augmentation de capital avec 10% réservés à Valiant. Il en fallait au minimum 36637 selon les statuts.

L’assemblée a aussi été marquée par le départ du président du conseil d’administration, l’ancien conseiller aux Etats Pierre Paupe. Le Franc-montagnard laisse sa place à Jean-Baptiste Beuret de Courtételle. Ce dernier transmettra officiellement la direction de la BJL le 1er mai au fribourgeois Adrian Lerf en poste à Delémont depuis le début de l’année. /gk

Partager
Link
Météo