Les Estivades trouvent leur public, même sans John Howe

L’an dernier Saint-Ursanne a vécu un été placé sous le signe du fantastique avec des créations de John Howe. Les visiteurs avaient répondu présents et en masse.

Cette année, les responsables ont remis le couvert. Les Estivades ont débuté il y a deux semaines et le programme va crescendo.
 

Ce soir, concert de musique tzigane, avant un week-end chargé en musique, expositions, ou autres marchés.

Pour Lionel Marchand, le président d’Ursinia, le défis cette année, c’est de continuer sur la lancée de l’an dernier, mais sans le coup de pouce de John Howe. «Ne pas laissé retomber le soufflé». Et ca marche, selon lui, "dans les hôtels, les séjours augmentent dans la durée". /fq

Partager
Link
Météo