Le prix du lait pour la Tête de Moine se négocie ce soir

Après le Gruyère, au tour de la filière de la Tête de Moine de se réunir ce soir, pour négocier les prix du lait. L’Interprofession tient son assemblée à Bellelay. Hier, les producteurs de lait destiné au Gruyère, qui réclamaient 6 centimes par kilo, n’en ont obtenu qu’un. Ce centime, provenant de l’augmentation du prix de la matière grasse, leur sera versé rétroactivement depuis le premier juillet. /cg

Partager
Link
Météo