Un nouveau soutien pour le Bec sur Lajoux

Le Bec sur Lajoux trouve un nouveau soutien, celui de la Justice. Le Tribunal de première instance a confirmé la décision de l’assemblée communale du 21 novembre 2007, à savoir le maintien de la sculpture au centre du village.

Une décision qui n’était pas du goût d’un des habitants. Il a fait recours, mais la justice la débouté.

 
Pour comprendre le recours de ce citoyen, il faut revenir au mois de mai 2006. Une pétition est lancée dans le village, elle demande que la sculpture ne soit pas installée et que les citoyens du village soient consultés. Trois jours plus tard, le Bec est posé, mais une assemblée communale extraordinaire est convoquée le 21 septembre. On vote sur l’avenir du Bec. Par 81 voix contre 74, l’assemblée demande de faire enlever la sculpture.
 
Un recours ayant été lancé devant la Cour constitutionnelle contre cette décision, une année plus tard, le Bec est toujours là. Une nouvelle pétition circule alors pour demander le maintien cette fois de l’œuvre. Le 21 novembre 2007, l’assemblée communale change d’avis. Elle décide de garder le Bec par 75 voix et une abstention. C’est contre cette nouvelle décision que s’oppose le citoyen.
 
Selon la Justice, on peut - en principe - modifier une décision du législatif, notamment lorsque le vote précédent est serré ou que de nouveaux éléments ont apparus. C’était le cas à Lajoux. /fq...
Partager
Link
Météo