L'affaire Jaquet devant les tribunaux

Un procès fleuve vient de s’ouvrir au Tribunal pénal économique du canton de Neuchâtel. Cinq semaines d’audience sont prévues pour un point final à ce qu’on appelle "l’affaire Jaquet". Treize des quinze prévenus sont présents pour répondre à des degrés divers de vol, recel, contrefaçon et trafic de montres volées. Certains sont aussi prévenus de brigandages réalisés au préjudice des sociétés Rolex et RSM Décolletage.
 
Cette affaire, qui concerne le milieu de l’horlogerie, avait éclaté à l’automne 2003 avec la perquisition de deux entreprises de La Chaux-de-Fonds et l’arrestation du patron. Cette première matinée d’audience a été consacrée à l’examen de la situation personnelle des prévenus. /ms
Partager
Link
Météo