L'affaire Peter Kneubühl n'a pas fini de faire des vagues

Kneubühl
Hans-Jürg Käser veut une analyse approfondie de l’affaire Peter Kneubühl. Dans une interview publiée hier par la «NZZ am Sonntag», le directeur de la police cantonal bernoise rappelle que les forces de l’ordre n’ont eu vent de cette affaire que le 8 septembre, or ce cas était connu de différentes instances de l'administration.
 
Il rappelle qu’il n’existe pas de centralisation des données et qu’aucune information n’est transmise à la police sans vérifications. Selon lui, les politiques devront se saisir du dossier. Il estime aussi que la ville de Bienne devra faire toute la lumière sur ce qui s'est passé avant le drame. Le maire de Bienne Hans Stöckli a lui déjà indiqué qu’une analyse complète de la situation avait été commandée. Il s'agit notamment de savoir comment améliorer la collaboration entre police, justice et institutions sociales.

Depuis son arrestation vendredi, Peter Kneubühl est suivi médicalement. Les autorités doivent notamment examiner le degré de culpabilité du forcené, ce qui nécessitera une expertise psychiatrique./ves

Partager
Link
Météo