L'affaire des Publivores s'enflamme

Le torchon brûle entre l’administration du Technopole à Porrentruy et le Directeur des Publivores Jean-Marie Boursicot. Alors que le déménagement des bobines de film doit s’effectuer aujourd’hui, l’administrateur du Technopole exige que les locations soient payées avant son départ. Pour lui, il y a rupture à sens unique. L’huissier de l’Office des poursuites a été chargé de procéder à un inventaire du matériel par mesure conservatoire. En clair: du matériel pourrait être saisi à titre de compensation du paiement du loyer.
Le président du Conseil d'administration du Technopole Marcel Hubleur explique qu'"un contrat de bail a été signé pour une durée de cinq ans. L'idéal serait qu'il nous paie les locations jusqu'à la fin du bail sans quoi nous devrons prendre des mesures." /pb
Partager
Link
Météo