Le vaccin contre la grippe A/H1N1 disponible pour tout le Jura le 1er décembre

La campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1 débutera le 1er décembre dans le Jura, pour les personnes qui ne présentent pas de risques particuliers. Un centre spécial sera aménagé à Delémont, dans la halle de gymnastique de l'Ecole Professionnelle Artisanale. Une navette fera le trajet de la gare à la halle, qui sera opérationnelle du lundi au samedi de 14h00 à 21h00. Le site de Glovelier a été abandonné : il y avait trop d'activités prévues dans la halle polyvalente en décembre et impossibles à annuler. Le Département de la Santé recommande vivement aux personnes à risques (femmes enceintes, professionels de la santé, personnes en charge de nourrissons de moins de six mois, malades chroniques) de se faire déjà vacciner d'ici là. Les stocks dispensés par la Confédération sont suffisants. Pour l'heure, trente-quatre cas de grippe A/H1N1 ont été confirmés dans le Jura. L'un d'entre eux se trouve aux soins intensifs, dans un état sévère. Il fait partie des groupes à risques.
 
 
Information renforcée
 
En parallèle de la mise en place d'un centre de vaccination à Delémont, l'Etat major cantonal de conduite, chargé de la gestion de la pandémie dans le Jura, a décidé de l'instauration d'une Infoline, dès le 26 novembre, à 14h. RFJ consacrera une émission spéciale le vendredi 27 novembre à ce sujet, durant laquelle vous pourrez poser toutes vos questions. Le médecin cantonal rappelle encore que les mesures d'hygiène élémentaires restent de mise, afin de prévenir la propagation de la grippe A/H1N1. Les personnes malades sont priées de rester chez elles, à moins de présenter des complications. Le médecin cantonal, Jean-Luc Baierlé, appelle également les employeurs à faire preuve de souplesse quant aux certificats de travail pour leurs employés malades.
 
 
Une pandémie "ni banalisée, ni surjouée"
 
Le ministre jurassien de la santé, Philippe Receveur, tient à rassurer la population : le Jura est prêt à affronter la pandémie, qui n'est ni surjouée ni banalisée, selon ses mots. Il note que le canton est dépendant de la Confédération quant à la livraison des vaccins et qu'il a agi aussi vite que possible. Philippe Receveur, qui ira lui-même se faire vacciner dès le 1er décembre, glisse encore que les écoles pourront fermer temporairement des classes si trop d'élèves ou de professeurs manquent, mais qu'aucun fermeture n'est prévue pour des raisons prophylactiques. Pour tester votre profil face à la grippe A/H1N1 : www.jura.ch/pandemie /lb
Partager
Link
Météo