Des changements en perspective pour l’école jurassienne

écoleLe Gouvernement jurassien met en consultation mercredi son rapport sur la mise en application concrète d’HarmoS, l’Accord intercantonal sur l’harmonisation de la scolarité obligatoire, et de la Convention scolaire romande. La consultation court jusqu’au 31 mars. Le rapport devra ensuite être approuvé par le Parlement jurassien. Les changements s’annoncent nombreux. Les incidences financières se montent à environ un million de francs par année entre 2011 et 2020 pour le canton et les communes.

 
Une scolarité obligatoire de onze ans
 
Les effets se feront sentir dès la prochaine rentrée scolaire, avec l’introduction du Plan d’études romand. En août 2012, la durée de la scolarité obligatoire sera portée à onze ans. Autrement dit, l’école enfantine actuelle deviendra obligatoire pour tous les enfants âgés de quatre ans. Elle fera partie intégrante du cycle primaire. Le jour de référence sera avancé au 31 juillet. Les parents n’auront plus la possibilité de reporter l’entrée à l’école obligatoire d’une année pour leur enfant. Des dérogations individuelles resteront toutefois possibles.
 
 
L’enseignement de l’anglais dès dix ans

Autre nouveauté, deux leçons d’anglais seront introduites dès la rentrée 2013 au cinquième degré primaire actuel (septième dès la réforme). Dans le Jura, soixante enseignants primaires devront se former à l’anglais. Le Service de l’enseignement constate avec satisfaction que de nombreux professeurs se sont portés volontaires avec une grande motivation.
 
 
La journée continue… sans systématique

Le Concordat HarmoS prévoyait également de faciliter la tâche des parents, toujours dans un souci de mobilité. Dans le Jura, les efforts d’harmonisation des horaires seront poursuivis, le but étant que les enfants d’un même cercle scolaire commencent les cours à la même heure. La journée à horaire continue restera possible, selon les besoins des différents établissements. Autrement dit, le canton du Jura n’a pas la volonté de généraliser ces journées durant lesquelles l’enfant mange au sein d’une cantine scolaire le midi, mais d’agir de manière pragmatique. /lba
Partager
Link
Météo