L’agglomération de Delémont en course pour la manne fédérale

«Vivre la ville à la campagne»: c’est le nom du projet d'agglomération que Delémont a transmis à la Confédération aujourd’hui. Adopté par dix communes et le Gouvernement jurassien, ce document met l'accent sur la qualité de vie et la proximité avec la métropole bâloise.

Le programme contient des mesures d’aménagement du territoire, une offre supplémentaire en transports publics. Il prévoit aussi le développement de la mobilité douce.

Coût du projet: 82 millions de francs. La Confédération décidera du montant à sa charge, ce pourrait être jusqu’à 50% de la somme. Berne dispose pour l’ensemble des projets d’une enveloppe de 3 milliard et demi.

Les dix communes concernées représentent 24 mille habitants. Il s’agit de Delémont, Châtillon, Courroux, Courrendlin, Courtételle, Develier, Rebeuvelier, Rossemaison, Soyhières et Vicques.

L'agglomération aura une direction politique composée des dix maires. Ses tâches doivent encore être définies. Selon les maires des communes concernées, cette agglomération pourrait aussi être une porte d’entrée vers la fusion.

Outre Delémont, deux autres régions romandes ont remis leur dossier. Il s’agit de Fribourg et de Lausanne-Morges. /fq

Partager
Link
Météo