Les transports scolaires doivent se professionnaliser

Le Gouvernement jurassien a modifié l'ordonnance sur les transports scolaires. Les cercles scolaires auront jusqu’à la rentrée 2009 pour prendre les dispositions nécessaires. Elles doivent s’adapter aux nouvelles normes fédérales devenues plus strictes. La professionnalisation des transports scolaires est inéluctable. Le bénévolat tend à disparaître. Les chauffeurs qui investissent du temps pour conduire des élèves revendiquent d’être payés. Or selon le droit fédéral, quand un transport est effectué contre une rémunération même faible, il doit être considéré comme professionnel. Des exigences strictes s’appliquent alors au chauffeur, au véhicule et à l’organisateur du transport. Le chauffeur doit en particulier détenir un permis de conduire spécial. Dans le Jura, les transports des élèves sont organisés par les cercles scolaires. Certains d’entre eux revendiquent des tarifs professionnels mais ne remplissent pas toutes les conditions. Raison pour laquelle le canton est obligé de clarifier la situation. Dès la rentrée 2009, il ne reconnaîtra les transports scolaires que s’ils sont effectués à titre professionnel. Pour faciliter la transition, le Gouvernement accordera un tarif kilométrique plus favorable d’ici cette date butoir. /cg

Partager
Link
Météo