Un PCSI et un radical à la tête de l'Etat jurassien

Le député PCSI Vincent Vermeille a été élu ce matin à la tête du Parlement jurassien pour l’année 2009. Le Franc-Montagnard de Saignelégier a été élu avec 56 voix. C’est le 2e meilleur score pour une élection à la présidence de Parlement depuis l’entrée en souveraineté de la République et Canton du Jura. Vincent Vermeille succède au démocrate-chrétien François-Xavier Boillat.

A la fin de son discours, le nouveau président du Parlement ne s’est pas embarrassé de citation célèbre comme le veut la tradition. Il s’est voulu très optimiste. «Gardez la pêche!» a conclu simplement Vincent Vermeille.

Le radical Michel Juillard avec 38 voix et le démocrate-chrétien André Burri avec 42 voix ont été élus ce matin respectivement 1er vice-président et 2e vice-président du Parlement. Ont été désignés scrutateurs la socialiste Maria Lorenzo-Fleury et le démocrate-chrétien Yves Queloz.

Les députés ont également porté Michel Probst à la tête du Gouvernement en 2009. Le radical ajoulot a été élu ce matin avec 41 voix. En 30 ans, c'est l'un des moins bons scores obtenus par un président du Gouvernement. Seuls 5 d'entre eux ont fait moins bien. Michel Probst succède à la socialiste Elisabeth Baume-Schneider.

A retenir encore que le démocrate-chrétien Charles Juillard a été élu à la vice-présidence du Gouvernement avec 43 voix.
 
A découvrir ici la galerie photos de ces élections. /gk
Partager
Link
Météo