Affaire de mœurs au lycée cantonal: le dossier est clos

Le Ministère public a décidé de classer la procédure dirigée contre un professeur de chorale du lycée cantonal. L’homme était soupçonné d'avoir profité de son statut d'enseignant pour imposer des actes d'ordre sexuel à une élève mineure âgée de plus de 16 ans.
 
Il ressort de l'enquête que le professeur n'a pas mis à profit un rapport de dépendance ou d'éducation qui aurait conduit l'élève à ne pas oser refuser un acte d'ordre sexuel.
 
Aucune infraction n'est donc reprochée à l'enseignant, indique le Ministère public dans un communiqué.
 
L'enseignant se donne le temps de la réflexion pour déterminer, avec son avocat, l’attitude à adopter à l’égard de ses détracteurs. Une plainte n’est pas exclue en vue d’obtenir totale réparation du préjudice subi. /fq
Partager
Link
Météo