Yvan Perrin ne veut plus être vice-président de l'UDC

Yvan Perrin veut remettre son mandat de vice-président de l’Union démocratique du centre.
 
Le conseiller national neuchâtelois est déçu et fâché par l’attitude de l’UDC suisse sur l’accord UBS avec les Etats-Unis, selon une information du Matin Dimanche et du journal Sonntag.
 

Yvan Perrin annonce qu’il ne démissionnera pas de la vice-présidence avant d’avoir trouvé un successeur. Il n’a pas l’intention de quitter son parti et ne veut pas renoncer à son siège au Conseil national. /mvr

Partager
Link
Météo