Les Jurassiens roulent moins vite

Déjà plus de 140 000 véhicules contrôlés cette année par les radars de la police cantonale jurassienne… Les agents ont aujourd’hui deux appareils à disposition et ont enregistré 4500 infractions depuis le 1er janvier. Plus de 600 d’entre elles ont conduit à une dénonciation qui peut entrainer un avertissement ou un retrait de permis.

Depuis quelques mois, de nouvelles méthodes de travail au sein de la police ont entrainé une plus grande présence des radars sur les routes jurassiennes en particulier le mois dernier.
Il n’y a plus d’interception des automobilistes fautifs qui reçoivent directement un courrier à la maison. Globalement, le commandant de la police Henri-Joseph Theubet estime que les automobilistes jurassiens roulent moins vite. Le taux de dénonciation est aujourd’hui de 0,5% contre 0,7% en 2006 et en 2007.
 
La police cantonale dispose également d’un autre appareil qui permet d’informer les automobilistes. La vitesse à laquelle ils roulent est affichée sur un écran. Cet appareil qui sert également à l’Office des véhicules a permis d’effectuer entre avril et octobre 162 000 contrôles en 112 jours.
Pas moins de 18 500 automobilistes étaient en infraction. Cinq cents d’entre eux ont échappé à un retrait de permis dont l’un chronométré à 168 km/h au lieu de 60 entre Porrentruy et Courtedoux.
Le montant des amendes non-perçues s’établit à un million 372 000 francs, un montant à mettre en rapport avec les 540 000 francs effectivement perçus depuis le début de l’année. /gk...
Partager
Link
Météo