Un vent de prudence souffle sur les projets d’éoliennes franc-montagnards

Les projets d’éoliennes aux Franches-Montagnes sont mis entre parenthèses pour le moment. L’un des projets les plus avancés, celui du Peuchapatte, doit faire face à plusieurs oppositions.

En parallèle, les maires taignons ont demandé un rapport sur le transport de l’électricité qui sera produit par les 17 éoliennes en projet. Les infrastructures actuelles sont suffisantes pour le projet du Peuchapatte, mais pas pour les quatre autres sites éoliens jugés prioritaires par le canton.

La confédération, les FMB et la Goule sont chargés d’étudier comment l’électricité produite pourra être acheminée. Le rapport est attendu pour la fin de l’année. Le canton a choisi d’attendre les résultats de cette étude avant d’octroyer de nouveau permis de construire. /sbo

Partager
Link

Galerie photos liée

21.08.2013
Météo