La conscience jurassienne en péril ?

Qui sont Roger Schaffter ou Roland Béguelin? Pas de réponse ou peu de réponses à ces questions auprès de la nouvelle génération. L’histoire jurassienne est-elle en train de disparaitre de l'esprit des plus jeunes?
Une question légitime alors que les pères-fondateurs du canton s’en vont les uns après les autres, à l'image de Joseph Voyame.
 
"L’histoire jurassienne n’est pas assez racontée", reconnaît Pierre-André Comte, secrétaire général du MAJ et enseignant. La faute incombe notamment à l’Etat, qui n’a pas su répondre aux sollicitations de nombreux parlementaires qui demandent depuis plusieurs années un enseignement plus marqué de l’histoire jurassienne.
 
Mais la faute est aussi collective. "Les enseignants sont souvent trop frileux à l’idée de parler de la Question jurassienne dans les classes". Enfin, selon Pierre-André Comte, "c’est aussi un devoir civique de la part des parents de raconter cette histoire à leurs enfants". /fqu
Partager
Link
Météo