Menu copieux pour les députés jurassiens

La séance sera longue ce mercredi pour les députés jurassiens… Non pas qu’il y ait forcément un objet de la plus grande importance à traiter, mais le nombre de motions et autres postulats fera que le plénum sera appelé à débattre à de très nombreuses reprises.
 
Le Parlement devra trancher une douzaine de fois sur des sujets aussi divers que le soutien aux communes fusionnées ou les déductions kilométriques en passant par les éoliennes ou la récupération de l’eau de pluie. Les députés auront également à se prononcer sur une modification de la loi sur les denrées alimentaires en ce qui concerne le contrôle de la viande.
 
De nombreux sujets de discussions
 
Toutes les demandes qui seront débattues ce mercredi ne devraient pas forcément passer la rampe du Parlement. Certaines ont déjà l’aval de l’Exécutif comme la défiscalisation des investissements en faveur des entreprises innovantes, le soutien transitoire aux communes fusionnées, la réalisation d’un inventaire des arbres fruitiers à hautes tiges ou encore l’instauration d’une commission interparlementaire de contrôle pour la HEP Bejune. Le Parlement devra aussi débattre d’une motion interne pour l’accès à l’apprentissage des jeunes sans statut légal.
 
Une adaptation à la législation fédérale
 
Autre sujet important qui sera traité par les députés, c’est le contrôle de la viande de boucherie. Le Canton du Jura compte actuellement vingt-deux établissements d'abattage du bétail. Ils sont tous privés à l'exception de l'abattoir municipal de Porrentruy. Et jusqu’à présent, les communes étaient responsables du contrôle des viandes. C’est désormais le canton qui va prendre en charge ce contrôle. Selon les autorités, cette adaptation aux exigences légales fédérales permet d'envisager la pérennité des abattoirs du canton.
 
Et vous pourrez suivre cette séance en intégralité en son et en image sur notre site internet. Ne manquez pas non plus les questions orales retransmises en direct dès 8h30 sur RFJ. /gkl
Partager
Link
Météo