La FSFM navigue à vue

La Fédération Suisse d’élevage du cheval de la race du Franche-Montagne s’enfonce un peu plus dans la crise. Il y a quelques semaines, on apprenait que le feu couvait entre les éleveurs et les organes dirigeants de la FSFM. L’un des membres du comité - Bernard Beuret - l’affirmait sur notre antenne: «la Fédération est en perte de crédibilité, il faut des signes forts et positifs pour regagner la confiance des éleveurs».
 
Le Journal du Jura nous apprend aujourd’hui que le gérant de la FSFM, Luc Jallon, est en congé maladie et laisse entendre qu’il aurait pu être licencié.
 
Le Jdj fait état des rumeurs qui agitent actuellement le milieu de l’élevage chevalin. Le gérant de la FSFM est en congé maladie depuis une semaine. Ce dernier n’a pas souhaité s’exprimer plus longuement sur ce sujet, laissant entendre qu’il parlerait le moment venu.
 
Pas beaucoup plus loquace le président de la Fédération. Ernest Schlaefli indique simplement qu’il communiquera quand tout sera réglé. Concernant les rumeurs, il minimise les choses: «ce dossier n’a rien à voir avec une bombe atomique».
 
Pourtant, les problèmes entre le gérant et les éleveurs ne datent pas d’hier. Selon les sources du Jdj, on reproche à Luc Jallon sa façon de conduire les dossiers de façon égoïste sans tenir compte des doléances des gens du terrain, en l’occurrence des éleveurs. /fq
Partager
Link
Météo