Jura: le potentiel de croissance existe

Le canton du Jura dispose d'un potentiel de croissance élevé à moyen terme. Ces perspectives positives sont toutefois freinées par son retard en termes de qualité de localisation, en particulier une charge fiscale élevée.
 
Dans son étude consacrée aux perspectives du canton du Jura, et présenté mercredi, le Crédit Suisse dresse un portrait en nuances de cette région fortement sensible aux fluctuations économiques. Une fragilité qui s'explique par des activités économiques orientées vers l'exportation comme le secteur de l'horlogerie.
 
 
Pénalisé par son emplacement
 
Le canton du Jura souffre de sa situation périphérique. Dans l'indicateur de la qualité de la localisation du Crédit Suisse, qui repose sur la fiscalité, le niveau de formation, la présence de main- d'oeuvre hautement qualifiée et l'accessibilité, le Jura se classe à la dernière place des cantons.
 
L'achèvement de la Transjurane A16 qui va relier Boncourt à Bienne en 2016 ne constituera pas une panacée. «Les trajets vers les centres suisses resteront longs», écrit la banque dans son étude dévoilée mercredi.
 
Autre point faible, une imposition largement supérieure à la moyenne suisse. Le retard du canton du Jura s'est même creusé en dépit de mesures prises par le gouvernement pour rendre la région plus attractive. La forte charge fiscale se répercute à la fois sur les entreprises et les budgets des ménages.
 
 
Vie pas chère
 
Malgré cette fiscalité peu avantageuse, la vie n'est pas chère dans le Jura, une situation susceptible d'attirer des habitants, donc de nouveaux contribuables. Les prix de l'immobilier sont les plus intéressants du pays, phénomène qui explique la très grande proportion de logements en propriété. «Le Jura dispose donc d'un net atout de prix», selon l'étude.
 
Après plusieurs années de stagnation, le Jura enregistre une croissance de la population accompagnée d'une forte progression des emplois durant la dernière haute conjoncture. Le principal moteur de cette évolution est l'immigration internationale, en forte hausse depuis la libre circulation dans l'UE.
 
Le baromètre des exportations comme le baromètre conjoncturel régional présagent d'une activité économique croissante pour les prochains mois. Les chiffres de vente des horlogers incitent eux aussi à l'optimisme, relève le Crédit Suisse. Mais en raison d'un faible indicateur de localisation, les perspectives de croissance à longue échéance seront inférieures à la moyenne. /fqu
Partager
Link
Météo