Le Jura met en doute les calculs des assureurs maladie

Le canton du Jura n’est toujours pas satisfait de la situation sur le front des primes d’assurance maladie. Les services de Philippe Receveur ont adressé une prise de position à l’Office fédéral de la santé publique. Le canton persiste et signe: il estime que des changements sont impératifs dans le contrôle et la surveillance des assureurs-maladie.

Les services cantonaux n’ont pas encore eu le temps d’analyser en détail les chiffres transmis. Mais ils constatent déjà que la hausse des primes annoncées pour l’année prochaine dans le Jura est plutôt modérée. Sur l’ensemble du pays, seuls deux cantons affichent des augmentations moins importantes.

Le département de la santé n’est pas satisfait pour autant: il estime que les assureurs se basent sur des prévisions inexactes, et qu’il suffit de les comparer aux projections faites il y a une année pour s’en rendre compte; les taux de réserves jurassiens sont encore nettement trop élevés, et la manière de les comptabiliser manque de transparence et de règles.

Dans sa prise de position, le ministre Philippe Receveur demande à l’Office fédéral de la Santé publique d’enfin se donner les moyens d’exercer «une réelle surveillance et un contrôle accru des assureurs-maladie». Pour lui, les primes proposées pour le Jura en 2011 ne doivent pas être approuvées si Berne ne peut pas garantir un contrôle des données fournies par les assurances. Il recommande par ailleurs à l’OFSP de faire preuve de la plus grande vigilance quant à la bonne foi de ces assureurs. /lbe

Partager
Link
Météo