Une réduction de moitié de la taxe sur les auberges

Les patentes d’auberge devraient coûter deux fois moins cher dès l’année prochaine dans le Jura. Le Gouvernement vient de transmettre au Parlement un projet de révision du décret concernant les taxes perçues en matière de patentes d'auberge, de licences d'alcool et d'autorisation de spectacle.
 
L’exécutif estime que le maintien d'une taxe est justifié pour des motifs de santé et de sécurité publique, ainsi qu'en raison de l'important travail administratif généré par l'exploitation des établissements publics dans le Jura. Le critère de la valeur locative de l'établissement est maintenu. Il n'est d'ailleurs pas contesté par GastroJura qui a été étroitement associé à l'élaboration du projet
 
Concrètement, l'exploitant d'un restaurant devra s'acquitter d'une taxe de 2,75% de la valeur locative de son établissement contre 5,5% aujourd'hui, mais au minimum 300 francs par an contre 500 actuellement et au maximum de 2'000 francs contre 5'000 aujourd’hui. Ce projet entraîne une baisse des recettes pour l'Etat. La somme prélevée passera de 450'000 francs par an à environ 230'000 francs.
 
Le texte proposé répond à une motion radicale qui visait à abolir la taxe et qui avait été acceptée sous forme de postulat par le législatif en août 2007. /gk
Partager
Link
Météo