La crise des médias au centre des débats à Bienne

Une évolution importante, voire même une révolution, touche depuis plus d’un an maintenant le monde de l’information.
Les médias de toute sorte se retrouvent aujourd’hui face à des défis très nombreux.
 
 
Une crise sans précédent pour la presse suisse
 
Alors que les recettes publicitaires fondent littéralement, les consommateurs d’informations changent de comportement. Ils se tournent de plus en plus vers l’information gratuite qu’ils trouvent en ligne sur internet, au détriment notamment de la presse écrite.
 
Les 8e Journées de la communication à Bienne ont été l’occasion de faire le point sur ces défis et sur les conséquences qui en résultent sur le travail des journalistes. Un chiffre résume à lui seul la crise qui touche la presse suisse: plus de 500 journalistes ont perdu leur travail depuis un an dans le pays en raison des différentes restructurations qui se sont succédées.
 
Un succès unique et inattendu
 
Dans ce contexte de crise, le journal gratuit 20 minutes fait figure d’épouvantail. Dès le 2 novembre, il sera seul sur la scène romande après la fusion du groupe Tamedia et d’Edipresse. Presque dix ans après sa création, il enregistre près de 2 millions de lecteurs et presque 2 millions et demi de visiteurs uniques sur son site internet. Un succès qui réjouit son patron, Marcel Kohler, invité des Journées de la Communication.
 
Une information payante sur Internet
 
Ces 8e Journées de la communication auront aussi été l’occasion de faire le point sur la place d’Internet, devenu en quelques années la plate-forme la plus utilisée par les consommateurs d’informations.
 
Certains medias ont réagi trop tard face à la gratuité de l’information en ligne. Pourtant, entre restructuration et qualité de l’information, certains sont convaincus que les médias peuvent tirer leur épingle du jeu. Ils doivent évoluer sans pour autant toucher à la qualité du travail rédactionnel: faire payer l'info ou des contenus sur internet ne doit plus être un tabou .
 
L’émission Eclairage de ce jour est consacrée à ces problématiques. /gk
Partager
Link
Météo