Le Jura bon élève dans ses finances publiques

C’est ce que démontre aujourd’hui une étude du magasine bilan.Elle décortique la santé des finances de tous les cantons, de plusieurs villes et de la confédération pour l’année 2008.
 
Le Jura a reçu sa note, Bilan lui a donné un 5. Bien, mais peut encore mieux faire… Plusieurs critères sont analysés pour évaluer la santé financière et la qualité de la gestion de l’administration. Au final, une note de 1 à 6. Au classement, c’est Nidwald qui est le mieux noté avec 5,7, Argovie termine dernier avec 3.07.

Au classement, le Jura est 11èm au niveau suisse, troisième romand après Fribourg et Neuchâtel. Un bon résultat, qui aurait pu être encore meilleur sans une note de 1.7 dans la maîtrise des dépenses courantes. La nouvelle péréquation financière est passée par là.

Autre constatation, les résultats du jura sont parmi les plus volatiles d’une année à l’autre. Selon Charles Juillard, c’est lié à la taille du canton. Sur un budget de 760 millions, des imprévus entrainant une dizaine de millions en plus ou en moins déséquilibre le tout. Contrairement à un grand canton qui absorbe plus facilement les variations.

Quoi qu’il en soit, dans la classe de Bilan, le Jura a fait partie des bons élèves en 2007 et 2008. On verra l’année prochaine dans quelle mesure il aura résisté à l’examen de la crise économique.

A noter qu’une vingtaine de ville sont également analysée. Parmi elles, Delémont, qui figure à l’avant-dernière place du classement. Le déficit structurel est pointé du doigt, aussi bien par les auteurs de l’étude que par la municipalité. /ca

Partager
Link
Météo