Un chalet pour les revendications paysannes aux Olympiades des Fromages

Trente à 40’000 visiteurs du monde entier, une conseillère fédérale et des journalistes par dizaines… Les Olympiades des Fromages de montagne placeront la région sous le feu des projecteurs ce week-end.
 
Les agriculteurs, qui veulent faire entendre leurs revendications au sujet du prix du lait, profiteront-ils de cette exceptionnelle plateforme pour se manifester? Rien n’est prévu pour l’instant, répond Paul Sautebin, directeur ad-intérim du syndicat Uniterre Jura et Jura Bernois.
 
 
Un chalet dans le village olympique
 
Toujours est-il que du côté des organisateurs des Olympiades, on a pris les devants. Le chef de projet, Olivier Isler, explique qu'après concertation avec des représentants des Chambres d'agriculture du Jura et du Jura bernois, il a été décidé de mettre un chalet à disposition des paysans, au sein du village olympique. Dans ce cadre-là, les milieux agricoles pourront faire part de leurs inquiétudes et présenter l'agriculture sous un angle différent.
 
 
Dispositif policier habituel
 
La police, chargée d'assurer la sécurité lors de la manifestation, ne semble pas s'inquiéter. Le commandant de la police cantonale jurassienne explique qu'un dispositif est effectivement mis en oeuvre, comme à chaque déplacement d'un conseiller fédéral.
 
Il inclut notamment une protection rapprochée de Doris Leuthard. Henri-Joseph Theubet parle de "routine". Il rappelle que la ministre est venue dans le Jura récemment, et que tout s'est déroulé sans le moindre problème. L'éventualité d'une manifestation paysanne a bien sûr été envisagée, mais selon le commandant, "on est en présence de gens qui savent se parler, et on n'est pas en état de guerre". /lbe
Partager
Link
Météo