La patate élevée au rang d’œuvre d’art

L’Humain se fait tubercule à l’Espace Courant d’Art à Chevenez. René Lovy présente ses œuvres sur différents supports mais autour d’une matière première en forme de thématique: la pomme de terre. Il la sculpte, la sèche, la photographie, la peint. La racine dans sa décrépitude se fait allégorie de la fragilité de la condition humaine.

René Lovy joue à semer la confusion entre l’Homme et la pomme de terre. Le tubercule se ratatine et devient une silhouette, un visage, un cerveau. A l’inverse, empreinte digitale ou scanner crânien rappellent la patate. Le tout illustre les faiblesses du genre humain, sa propension à se laisser formater, son indifférence face à l’horreur du charnier. Une vision sombre, mais qui ne se veut pas dénuée d’optimisme.
 
L'exposition est à voir du 24 octobre au 28 novembre. /iqu
Partager
Link
Météo