Une taxe auto plus écolo

Une nouvelle taxe véhicules pour favoriser l’environnement. Le Gouvernement met en consultation jusqu’en janvier le projet d’un nouveau modèle de taxation des voitures de tourisme.
 
Il a passé à la loupe plusieurs options avec pour objectif d’obtenir un parc automobile jurassien moins polluant. Le tout sans modifier le montant global perçu par le canton.

Les véhicules puissants défavorisés

Si à long terme, les émissions de CO2 devraient devenir le critère d’évaluation principal, le manque actuel de données a fait pencher la balance en faveur d’un autre système. Alors qu’actuellement, la taxe ne tient compte que du poids du véhicule, sa nouvelle version prendra également en considération sa puissance, élément tout aussi déterminant dans la consommation de l’automobile.
 
A cela s’ajoutera un bonus de 300 francs lors de la première année d’immatriculation d’une voiture neuve rejetant moins de 120 grammes de CO2.

Pas de trou dans le porte-monnaie

Si le projet est accepté, cette nouvelle taxation entrera en vigueur en janvier 2011. La majorité des automobilistes ne subiront pas de changements. Les propriétaires de petites voitures peu polluantes verront leur facture diminuer. Au contraire, les détenteurs de grosses cylindrées passeront à la caisse, mais jusqu’à un montant plafonné à 1'200 francs.
 
Quant aux rabais actuels, pour les véhicules hybrides notamment, ils seront maintenus. /iq
Partager
Link
Météo