La section archéologie et paléontologie suscite l'interrogation des députés

La section archéologie et paléontologie fait à nouveau débat devant le Parlement. Lors des questions orales ce matin, le député radical Fritz Winkler - qui a noté le report de certains travaux de l’A16 - se demande si ces retards sont liés aux disfonctionnements du SAP. De façon plus générale, il s’interroge sur la résolution des problèmes relevés au sein de la section.

Pour la ministre Elisabeth Baume-Schneider, ces problèmes n’ont rien à voir avec le report des travaux.

La ministre reconnait toutefois que le calme et la sérénité ne sont pas tous les jours au rendez-vous au sein de la section. «Mais ce n’est plus une situation de crise», affirme la ministre. «Des mesures ont été prises pour clarifier les rapports».

Elisabeth Baume-Schneider relève encore qu’une enquête est en cours à l’encontre du chef du SAT, et que tant que le rapport n’est pas terminé, il n’est pas possible au Gouvernement de statuer. /fq

Partager
Link
Météo