Les citoyens du Haut-Val-Terbi face au projet de nouveau cercle scolaire

Le groupe de concertation du Haut-Val-Terbi a présenté mercredi soir son projet de regroupement scolaire. Une centaine de citoyens de Corban, Courchapoix, Mervelier et Montsevelier étaient présents lors cette séance d’information.
 
 
Des effectifs à la baisse
 
Le vice-président du groupe de concertation, Achile Borsa, a montré que l’effectif scolaire des quatre communes avait chuté d’une quarantaine d’élèves en 5 ans, pour se stabiliser à 190 enfants fréquentant les écoles primaires et maternelles du Haut-Val-Terbi. Avec la nouvelle ordonnance scolaire du Gouvernement, aucune des quatre communes n’aurait l’effectif suffisant pour prétendre à un cercle scolaire propre.
 
 
Malgré les concessions, la prudence reste de mise
 
Le groupe de concertation a obtenu des autorités cantonales d’avoir 12 classes au lieu des 10 prévues par l’ordonnance, dans le cas où le regroupement est accepté. Le projet garantit aux citoyens que trois classes resteront ouvertes dans chaque village.
 
Malgré ces explications, au moment des questions, un certain scepticisme était présent. La préoccupation principale des habitants concerne les transports. La question n’est pas tranchée; si le projet est accepté, c’est la future commission d’école qui décidera des éventuels déplacements d’élèves. Si tel devait être le cas, ce serait pour deux années scolaires au maximum (sur 8). Des bus scolaires assureraient les trajets, et les frais de déplacement seraient pris en charge par le canton.
 
Le projet défendu par le groupe de concertation devra encore être validé par les citoyens lors des prochaines assemblées communales, d’ici au 17 décembre. /cad
Partager
Link
Météo