Le Chant du Gros accouche du «P’tit du Gros»

Pour ses 20 ans, le Chant du Gros s’offre une cure de jouvence. Une nouvelle association est née au sein du festival taignon: "Le P’tit du Gros". Il s’agit d’une collaboration avec les Groupes des jeunes des Franches-Montagnes, à savoir celui du Noirmont et des Bois, et celui de la Courtine (ici une partie des membres). Collaboration qui se traduira par la mise sur pied d’une 4e scène lors du festival.
 
 
Une "école de festival"
 
Les responsables du Chant du Gros ont ainsi voulu permettre aux jeunes de se former à l’organisation d’une telle manifestation. La plupart du temps, les non initiés qui se lancent dans pareille aventure le font avec un budget très limité et prennent des risques considérables. Le P’tit du Gros fonctionnera de manière indépendante, avec un budget de quelque 40'000 francs et tout ce que l’organisation d’un festival implique en termes de recherche de groupes, de bénévoles et de travail administratif. Mais il profitera d’un filet de sécurité; le comité du Chant du Gros pourra conseiller les jeunes, et également assumer d’éventuels problèmes financiers ou juridiques.
 
 
Honneur aux artistes suisses et locaux
 
La mise en place d’une 4e scène, dédiée aux groupes suisses et régionaux, permettra aussi au festival de répondre à une forte demande; le comité reçoit chaque jour entre 10 et 15 courriels sollicitant un passage au festival du Noirmont, et plus de 700 albums par année. Mais il n’est pas toujours évident de programmer des artistes locaux à côté de grosses têtes d’affiche.
 
La scène du P’tit du Gros proposera 9 concerts, ainsi que diverses animations. /lbe
Partager
Link

Galerie photos liée

10.09.2016
Météo