Le rhume des foins explose cette année

Les allergiques ont la vie dure en ce moment. Avec le manque de neige cet hiver et la météo clémente de ce printemps, beaucoup de plantes sont en avance pour leur floraison. La sécheresse qui règne n’est pas faite pour améliorer la situation, la pluie aurait l’avantage de coller une partie des pollens. Le nez qui coule, les yeux qui piquent, nombre de personnes sont en proie à un rhume des foins, même des malades qui pendant très longtemps n’avaient jamais été atteints par ce mal.

Les allergologues du monde entier font le même constat: l’hérédité ne suffit pas à expliquer la hausse du nombre d’allergiques. Le milieu et une forte exposition permettent le développement des allergies. Une année comme celle-ci risque d’être symptomatique du réchauffement climatique: plutôt que le développement graduel de la flore, les arbres ont fleuri en même temps, ce qui a provoqué une explosion de pollen.

Une séance d’information interactive aura lieu le 17 mai à 19h30 au cabinet de la doctoresse Dominique Olgiati à Delémont. Elle est ouverte gratuitement aux personnes atteintes d’allergie ou d’asthme sur inscription via le secrétariat au 032/ 423 51 51. Deux autres séances sont prévues le 13 septembre et le 15 novembre. /iqu

Partager
Link
Météo