Michel Probst, seul en course

Michel Probst sera le seul candidat du PLRJ aux prochaines élections cantonales. Les délégués en ont décidé ainsi lors de leur assemblée mercredi soir. Dans un communiqué diffusé vendredi matin, le PLRJ explique que la décision a été prise à l’unanimité.
Pour Stève Farine, secrétaire général du parti, la stratégie du candidat unique est la meilleure pour conserver un siège au Gouvernement.
 
L’assemblée du PLR s’est donc tenue mercredi soir. Une assemblée à laquelle les journalistes n’étaient pas invités. 
Le commentaire de Florent Quiquerez.
 
Après les maires des Franches-Montagnes, ce sont donc les radicaux qui n’invitent plus la presse lors de leurs assemblées. « Pour mieux traiter de leurs affaires en famille », nous ont-ils expliqué. C’est leur choix.
 
Un choix qu’ils assument jusqu’à l’envoi de leur communiqué de presse, puisque le PLRJ a décidé de privilégier certains médias et pas d’autres. RFJ fait partie des médias qui n’ont pas reçu le communiqué tout de suite. Raison invoquée: nos journalistes n’auraient pas été corrects dans la façon de reporter les propos du parti. Une décision qui surprend. Cela signifie-t-il que si un média est critique, il doit s’attendre à un retour de bâton ?
 
Les médias ne sont pas des porte-parole des partis, ils doivent pouvoir choisir de quels sujets traiter et de la façon de les traiter, porter un regard critique sur les décisions qui sont prises indépendamment de la couleur partisane. Médias et politique ne doivent pas s’aimer, mais au moins travailler en bonne intelligence, pour le bien du public. C’est essentiel, c’est la base même d’une démocratie.
Partager
Link
Météo