Une convention pour rapprocher les élèves jurassiens et alémaniques

Le Jura fait un pas de plus en direction de Bâle. Le Canton veut adhérer à la Convention scolaire du Nord Ouest de la Suisse. Si le parlement accepte le projet, l’organisation scolaire jurassienne sera arrimée à une région de plus de 4.4 millions d’habitants.

L’objectif est de favoriser les échanges et la mobilité des jeunes Jurassiens, notamment en direction de la région bâloise.
 
De l’avis de René Dosch, chargé de mission pour les échanges avec la région bâloise et Nord-Ouest, mais aussi enseignant, il est important de partir pour apprendre la langue. Selon son calcul, en imaginant qu’un élève parle allemand une minute par leçon, ça représente une vingtaine d’heures sur l’ensemble de la scolarité. «Insuffisant pour vraiment maîtriser la langue», estime-t-il.
 
Cette adhésion à la convention scolaire du Nord-Ouest n’a pas de coût en soi, mais l’écolage d’un élève qui part en échange est relativement élevé: 19'600 francs. Selon Elisabeth Baume-Schneider, ministre de la formation, le canton pourrait tout de même rentrer dans ses frais. Un élève maîtrisant l’allemand ira plus volontiers étudier à Bâle, puis travaillerait dans la région et garderait peut-être son domicile dans le Jura. /cad
Partager
Link
Météo