Le vélo en libre-service fait son apparition à Delémont

CarPostal lance cet été un projet pilote baptisé "PubliBike". Il consiste à mettre des vélos à disposition du public, qui pourra les louer pour ses déplacements en ville, comme c'est le cas pour le "Vélib" parisien. Delémont fait partie du projet pilote, de même qu’une vingtaine de villes suisses. La capitale jurassienne a été choisie parce qu’elle a manifesté son intérêt, mais aussi "parce que CarPostal est un partenaire de longue date de la ville", explique David Robert, directeur de CarPostal région ouest.
 
 
Peut-être d’autres stations à l’avenir
 
Le déploiement des premières stations de vélos commencera à partir du mois de juillet, et se poursuivra durant l'été. Les cycles y seront disponibles en libre-service 24 heures sur 24. Si le projet pilote se révèle concluant, le concept sera étendu à toutes les villes du pays. Il sera également possible, le cas échéant, d’aménager plusieurs stations en des endroits différents des communes participantes.
 
 
Le dernier maillon de la chaîne
 
Selon David Robert, ce réseau de partage de vélos en libre-service constitue "un atout important pour le dernier maillon de la chaîne de transports publics dans les villes". Le client pourra par exemple faire un trajet en train, et parcourir le dernier kilomètre vers sa destination à la force de ses mollets. Il s’agit également de promouvoir la mobilité douce et la protection de l’environnement, et de permettre de désengorger le trafic dans les centres urbains.
 
"PubliBike" est financé conjointement par CarPostal, les villes participantes, des sponsors et une partie publicitaire. Les utilisateurs des vélos verseront également un montant pour la location. L’objectif est que ces différents canaux permettent de couvrir les coûts dans un délai de trois ans. /lbe
Partager
Link
Météo