La production d’énergie hydroélectrique est limitée dans le Jura

Les centrales hydroélectriques du Canton du Jura ne peuvent pas faire de miracle.
C’est en substance la réponse du Gouvernement à la question écrite du député-suppléant CS-POP Giuseppe Natale. Il demandait à l’Exécutif de tirer un bilan de l’exploitation des centrales hydroélectriques dans le Jura et de se projeter dans le futur.
 
Près de 10% des besoins
 
Le potentiel de développement de l’énergie hydroélectrique est limité dans le Canton. Selon le Gouvernement, le Jura compte actuellement une centrale hydroélectrique dite d’importance, celle de La Goule sur le Doubs, et une dizaine d’autres usines plus petites. Leur production totale couvre près de 10% des besoins cantonaux en électricité, soit l’équivalent de la consommation de 15'000 ménages.
 
Difficile de faire mieux
 
Giuseppe Natale s’interroge sur l’avenir de la politique énergétique cantonale, en particulier celui des centrales hydroélectriques. La plupart des sites propices à l’exploitation de cette énergie sont occupés, selon l’Exécutif.
Une dizaines d’ouvrages font l’objet de projets de réhabilitation ou de construction. Mais ces projets sont souvent freinés par des restrictions environnementales.
 
Le Gouvernement jurassien rappelle enfin que la promotion de l’énergie hydraulique est inscrite dans son programme de législature. Il entend rationnaliser son utilisation et diminuer sa consommation. /ms
Partager
Link
Météo