Un petit bond en arrière pour la tête de moine en 2010

La tête de moine séduit moins l’étranger. L’interprofession du célèbre fromage de Bellelay a enregistré une régression de 2,6% au niveau de ses exportations l’an passé par rapport à l’année précédente. Les derniers effets de la crise et la cherté du franc suisse expliquent en partie ce résultat. Pour encore mieux se vendre à l’avenir, la tête de moine va faire un effort au niveau marketing. Des spots publicitaires seront diffusés dès le printemps. /dpi

Partager
Link

Galerie photos liée

01.05.2016
Météo