Horlogerie: relève assurée

Les métiers de l'industrie horlogère sont toujours prisés, malgré le climat d'incertitude économique qui a plané l'an dernier sur la branche. Le nombre de nouveaux apprentis inscrits à la rentrée de l’an passé est resté stable et se monte à un peu moins de 400. C’est ce qu’a indiqué mardi la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse. /tsc
Partager
Link

Galerie photos liée

14.11.2009
Météo