L’Hôpital du Jura réagit après les affirmations du cardiologue Bernhard Meier

L’Hôpital du Jura s’inscrit en faux après les propos du cardiologue de l'Hôpital de l'Ile à Berne Bernhard Meier dans le Quotidien jurassien. Prétendre que la révision du plan hospitalier entraînera une augmentation de la mortalité des patients cardiaques relève d’une méconnaissance du fonctionnement actuel et des projets futurs, explique la direction de l’Hôpital du Jura dans un communiqué. Les chiffres avancés d’un à deux décès par an liés aux accidents cardiaques sont sans fondement, ajoute l’Hôpital. 
 
Autre argument avancé : les temps de transports ne changeront pas, les bases des ambulances non plus. Ce n’est pas le regroupement de la médecine interne à Delémont qui péjorera l’organisation de la médecine d’urgence à Porrentruy, explique le communiqué. Depuis la création de l'Hôpital du Jura en 2003, aucun décès lié à un infarctus n’est à déplorer durant le transfert d’un patient.
 
Il sera encore largement question de cette modification du plan hospitalier avant le débat au Parlement jurassien le 18 février. Les maires du district de Porrentruy prendront position demain soir sur cet objet. /cg
Partager
Link
Météo