Michel Probst reconnaît son erreur

Le groupe démocrate-chrétien au Parlement a déposé une question écrite. Le texte laissait entendre que le président du Gouvernement jurassien aurait fait pression pour qu’un article du journal «Le Temps» nuisant à son image soit retiré de la revue de presse interne destinée aux élus du canton. Michel Probst reconnaît son erreur dans un communiqué publié ce soir. «Si je suis intervenu au sujet de la parution de cet article, c’était uniquement dans le but de protéger mes proches à la veille des fêtes», écrit-il. «Avec le recul, j’admets volontiers qu’il s’agissait d’une erreur de ma part que je regrette», précise Michel Probst. Le ministre de l’économie rappelle qu’il appartient au service de l’information de choisir les articles à paraître dans la revue de presse. Michel Prosbt qui précise encore que «le Gouvernement jurassien examinera s’il y a lieu d’affiner la législation en la matière pour éviter ce genre de malentendu». /pc

Partager
Link
Météo